Aujourd'hui,
URGENT
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires

Le Centre de développement chorégraphique (CDC-la termitière) a abrité du 5 au 10 mai 2019, l’atelier de danse « Run Like a girl » sous la houlette des chorégraphes Wendy Jehlen  et Marcel Gbeffa. La restitution de l’atelier de Ouagadougou qui a regroupé une vingtaine de danseurs a eu lieu le vendredi 10 mai 2019.

Le sit-in prend fin ce 10 mai et peut être renouvelé

Les travailleurs du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) ont entamé depuis ce mercredi 8 mai 2019 un mouvement d'humeur de 72 h pour dénoncer  la « non application de leur plateforme revendicative de 2017 ». Ce sit-in est accompagné d'un boycott de toutes les activités du MCAT et ce, jusqu’à nouvel ordre.

«Graine d’espoir», c’est le nom du tout premier album de l’artiste burkinabè, Fadeen. Omar Ganou, à l’état civil, Fadeen compte par cette œuvre musicale, voir l’Afrique unie un jour autour d’une table pour parler le même langage. L’œuvre a été officiellement lancée ce 30 avril 2019 dans un somptueux décor dans le quartier chic de Ouaga 2000.

Rendez-vous musical le plus attendu des mélomanes, médias, artistes et professionnels du show-biz burkinabè et africain, la cérémonie des Kunde s’est forgée une respectabilité internationale qui conforte le leadership culturel du Burkina. Cérémonie qui récompense les meilleurs artistes du Burkina et de l’Afrique, l’édition 2019, 19e du genre, s’est tenue ce vendredi 26 avril 2019 à Ouagadougou. Au terme de cette édition 2019, le «Papa des orphelins», a pour la deuxième fois, décroché l’or.

Créé en 2005, le projet «Classes d’Arts» a, au fil des années, a su s’imposer comme l’une des meilleures activités de formation à l’endroit de la jeunesse et reconnu comme telle en 2017 au sommet de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) à Dakar. Pour l’édition 2019, en plus de la ville de Ouagadougou, Classes d’Arts a investi Kokologho afin de faire bénéficier d’une éducation artistique aux élèves de cette localité. la restitution de l’édition 2019 a été faite le 20 avril 2019 au CDC la termitière de Ouagadougou.

A quelque jours de la tenue de la 19e édition des Kunde, le commissariat général a animé une conférence de presse ce mercredi 17 avril 2019 à Ouagadougou . Le point de l'organisation ainsi que  la présentation des articulations et du plateau artistique des Kunde 2019 étaient au cœur des échanges.

Le ministre béninois du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald Homeky, estime que les biens culturels sont une partie des africains, et constituent l’essence même de l’histoire africaine. 

Le réalisateur burkinabè, Saint Pierre Yaméogo, décédé ce lundi 1er avril à l’âge de 64 ans a été inhumé hier jeudi 4 avril au cimetière de Gounghin. Parmi les inconditionnels de l’homme, figure Serge Bayala, acteur principal de son film « Moi et mon blanc » (2003), devenu par la suite directeur de production de ses films à succès, Delwendé (2005) et Bayiri(2011). Dans cet entretien, Serge Bayala raconte à sa manière qui était l’homme…

Photo:Droit Réservé

Décédé le lundi 1er avril à l’âge de 64 ans à Ouagadougou des suites de maladie, le réalisateur burkinabè sera inhumé ce jeudi 4 avril au cimetière de Gounghin. Mais bien avant l’inhumation,  le cinéaste aura droit à un hommage des artistes et du monde culturel le mercredi 3 avril au Cenasa.

Après ses succès éclatants à Abidjan, les longs métrages «L’interprète» I et II débarquent au Burkina. Produits et réalisés par l’actrice et productrice ivoirienne Kadhy Touré, à travers sa structure Brown Angel Entertainment, ces deux longs métrages seront du 8 avril au 4 mai 2019 à l’affiche au Ciné Burkina.

Photo: Droit réservé

Le réalisateur burkinabè, Saint Pierre Yaméogo s’est éteint ce lundi 1er avril 2019 à Ouagadougou à l’âge de 64 ans des suites de maladie.

Christine Somé alias Cristalline, artiste musicienne burkinabè résidant au Ghana, avec la sortie de son premier album intitulé «Zounouon» ce vendredi 29 mars 2019, vient de concrétiser une passion d'enfance.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé