Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: le général de division Ali Traoré est décédé dans une clinique à Tunis où il avait été évacué quelques jours plus tôt. 
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.

CULTURE

A l'état civil comme dans le milieu artistique, on l'appelle Sada Ba. Pour avoir vu le jour et grandit dans la capitale économique du Burkina Faso, l'artiste dit n'avoir d'yeux que pour cette ville cosmopolite qui pour lui, a besoin de visibilité afin de se refaire une identité au plan internationale. D'où "Bobo Dioulasso", le nom de son dernier album qui a été présenté à la presse ce mercredi 29 janvier 2020 à l'Institut français de Ouagadougou.


Après "Le destin" en 2015, l'artiste Sada Ba revient sur le marché du disque avec un album de 13 titres intitulé «Bobo Dioulasso». Transfuge du groupe «Dofini power» qui jouait au privilège pour lancer des activités nocturnes de la ville, Sada Ba qui au départ prenait la musique pour un passe-temps, entend désormais construire une carrière musicale.

Dans cet opus, l'artiste traite des sujets qui touchent la société dans un style musique urbaine. Natif de la ville de Bobo-Dioulasso, Sada Ba s'érige en ambassadeur de la ville de Sya en particulier et du Burkina en général. Même si l’auteur de «Bobo Dioulasso» a un penchant pour son titre "Mame Sada Cissé" où il rend hommage aux disparus, liberté est laissé aux mélomanes d’en dégager leur titre phare. Dans cet album, le musicien footballeur allie les langues Dioula et Wolof dans ses chansons pour se souvenir des deux cultures qu’il a côtoyé entre Bobo-Dioulasso et Dakar (la capitale du Sénégal) en termes d’éducation.

En rappel, Sada Ba a joué au football avec les Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB) avant de rejoindre la capitale où il a joué à l’ASFA-Yennenga. Ensuite, il est reparti à Bobo-Dioulasso où il pose ses valises au Racing club de Bobo-Dioulasso (RCB) et terminer où il a commencé, à l’ASFB.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir