Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

Le Burkina Faso est en train de vouloir adopter un nouvel outil numérique dénommé «Index de mesure de l’inclusivité de l’économie digitale» (IDES en anglais). Grâce à l’Aide publique au développement du Luxembourg, et l’appui technique du Fonds d’équipement des Nations-Unies (UNCDF), le «pays des Hommes intègres» pourrait devenir le premier en Afrique francophone à expérimenter cette innovation qui prône entre autres l’inclusion digitale. Plusieurs acteurs du numérique ont échangé autour dudit outil à travers une web-conférence pour les derniers réglages le 19 juin 2020.

La Banque mondiale a approuvé le 5 juin 2020 un financement de 147,95 millions de dollars constitué à parts égales d’un don et d’un crédit et alloué par l’Association internationale de développement (IDA)* au deuxième Financement à l’appui des politiques de développement (DPF) pour la gestion des finances publiques, la croissance durable et les services de santé.

La nouvelle Représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, Madame Maimouna Mbow Fam a officiellement pris fonction ce lundi 1er juin 2020. Avant d’exercer ses nouvelles fonctions, Madame Fam était spécialiste en chef en gestion financière du service Gouvernance de la Banque mondiale pour la Région Afrique.   

Le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Monsieur Salifou Ouédraogo, a procédé ce vendredi 22 mai 2020, à Boussouma dans la commune rurale de Koubri, région du Centre, au lancement officiel de la campagne agricole humide 2020-2021.

Le projet de loi qui entérine la fin du franc CFA a été adopté mercredi en Conseil des ministres, un texte «très attendu» par les pays de l'Union monétaire ouest-africaine, a annoncé la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

A cause de la pandémie de covid-19, qui a obligé la plupart des compagnies aériennes à clouer leur flotte au sol, Air Burkina traverse une zone de turbulence. Conséquence, son personnel est mis en chômage technique partiel à partir du 15 mai pour une période de trois mois. 

Le prix du carburant à la pompe va baisser au Burkina Faso à partir du 16 mai 2020, selon un communiqué du ministère en charge du Commerce publié ce 14 mai. 

Le patronat bu Burkina Faso s’alarme, dans la déclaration qui suit, de a situation dans laquelle se trouve le pays depuis 2015. Situation marquée par une insécurité, un front social en ébullition et maintenant, la pandémie de coronavirus. Les fermetures d’entreprises, des chômages techniques, augurent des perspectives sombres pour l’avenir de notre pays, assurent-ils. 

La Banque mondiale a approuvé jeudi 30 avril 2020 un financement de 21,15 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* dont la moitié en don et l’autre moitié en crédit pour soutenir le Burkina Faso dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. 

La session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur le covid-19 a clos ses travaux en début d’après-midi.

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international a approuvé un décaissement de 115,3 millions de dollars en faveur du Burkina Faso pour faire face à la pandémie de Covid-19.  

Le Fonds monétaire international (FMI) va verser une aide d'urgence à 25 pays dont 19 africains pour leur permettre d'alléger leur dette et de mieux faire face à l'impact de la pandémie de Covid-19, selon une annonce faite lundi 13 avril 2020 par l’institution.