Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

MONDE

Le naufrage d’un ferry dans le Sud du lac Victoria, en Tanzanie, a provoqué la mort de plus de 100 personnes. C’était le jeudi 20 septembre, mais les recherches des équipes de secours se sont poursuivies jusqu’au lendemain, vendredi 21 septembre.

Selon l’Agence tanzanienne des services électriques et mécaniques, le ferry s’est retourné à quelques dizaines de mètres seulement du débarcadère de sa destination finale, l’île d’Ukara, dans le Sud du lac Victoria. A en croire des témoins, environ 200 passagers se trouvaient à bord. Outre ces derniers, le MV Nyerere transportait également des marchandises lorsqu’il a chaviré.

Si les causes de l’accident n’étaient pas connues ce vendredi, la chaîne de télévision publique TBC, citant un inspecteur général de la police, a révélé que plus 100 personnes ont péri. Mais les recherches continuaient au moment où ce bilan a été révélé.

A noter que la navigation peut être difficile sur le lac Victoria, surtout si elle se fait avec des navires vétustes ou mal entretenus. Et il se trouve que les registres des passagers sont lacunaires, tandis que les autorités sont peu regardantes sur la sécurité des embarcations.

L’hécatombe de ce 20 septembre n’est pas le premier drame maritime enregistré en Tanzanie. Rappelons qu’en 1996, près de 700 personnes ont trouvé la mort dans le naufrage d’un ferry qui se dirigeait vers Mwanza, dans le Nord du pays.

NotreAfrik