Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

© Peter Dejong / POOL / AFP/ Montage RFI

MONDE

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a fait appel ce lundi 16 septembre contre le verdict qui blanchissait Laurent Gbagbo et son ancien ministre Charles Blé Goudé de crimes contre l’humanité.

Dans un communiqué, la magistrate assure que le procès en appel démontrera que la chambre de première instance a commis des erreurs de droit et de procédure.

En Côte d’Ivoire, les proches de Laurent Gbagbo parlent d’acharnement judiciaire. Pascal Affi N’Guessan, ancien Premier ministre de M. Gbagbo et président de l’aile dissidente du Front populaire ivoirien, l’ancien parti au pouvoir, parle de dilatoire juridique. L’objectif de cet appel est, à son avis, de maintenir Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé loin de leur pays le plus longtemps possible et de les empêcher de prendre part à la vie politique de la Côte d’Ivoire.

Les deux hommes ont été reconnus non coupables de crimes contre l’humanité commis en 2010 et 2011 au cours des violences post-électorales qui avaient fait 3.000 morts en Côte d’Ivoire, et libérés sous conditions. Dans l’attente de la suite du procès, M. Gbagbo réside à Bruxelles, et M. Blé Goudé aux Pays-Bas.

Africanews