Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

©Dr

MONDE

 Les Mara X et Mara Z sont désormais sur le marché rwandais de la téléphonie. Ces deux Smartphones, qui utiliseront le système Android, ont été lancés lundi 7 octobre 2019 et sont présentés par leur concepteur, la compagnie Mara, basée au Rwanda, comme le premier smartphone « Made in Africa ».

 « Nous sommes en fait les premiers à fabriquer des Smartphones sur le continent. Nous fabriquons les cartes mères, nous fabriquons les sous-cartes pendant tout le processus », a-t-il précisé, soulignant au passage que l’usine, d’un coût de conception de 24 millions de dollars, pouvait fabriquer jusqu‘à 1 200 téléphones par jour.

Fixés aux montants de 190 dollars ( environ 95 000 FCFA) et 130 dollars américains ( environ 65 000 FCFA), les Mara X et Mara Z espèrent concurrencer le géant coréen Samsung dont les téléphones sont vulgarisés sur le continent. Pour y parvenir, le groupe Mara espère tirer profit de l’accord de libre-échange continental, qui devrait rassembler sur un même marché tous les pays africains.

L’accord prévu entrer en vigueur en juillet 2020 vise à réunir 1,3 milliard de personnes pour des attentes économiques de 3 400 milliards de dollars.

Source : Africanews/ Reuters

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé