Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

©Dr

MONDE

Au Nigeria, plus question d’importer les chars de combat des pays occidentaux. Ce sont plutôt des véhicules blindés construits sur place qui seront déployés sur le terrain pour assurer la sécurité et combattre les groupes terroristes dont Boko Haram.

La cérémonie de leur dévoilement a eu lieu mardi sous les auspices du chef de l‘État, Muhammadu Buhari lors de la conférence annuelle de l’armée. Baptisés Ezugwu MRAP, ces véhicules blindés ont été construits par des ingénieurs du ministère nigérian de la Défense.

Si les caractéristiques techniques n’ont pas été dévoilées, Muhammadu Buhari se dit déjà satisfait du travail abattu par ses forces de défense. « Je suis heureux que la production des véhicules que je dévoilerai aujourd’hui. Ils témoignent de nos efforts en matière de sécurisation de notre pays », a déclaré le président nigérian.

Quitte à aider le gouvernement à minimiser ses dépenses pour l’armement et partant accroître ses capacités opérationnelles dans la sécurisation du pays et la lutte contre les groupes terroristes dont Boko Haram qui a déjà fait près de 13 000 morts depuis 2009.

Africanews