Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

Boureima et Vinsou Sanou. (Photo SM)

POLITIQUE

Une fête en l’honneur du maire de Bobo-Dioulasso, Boureima Sanou. C’était le samedi 25 février 2017 au village de Léguéma, son patelin.


C’est le tout Léguéma et ses environs qui sont sortis pour fêter l’élection de leurs fils, Vinsou Sanou  la tête de l’arrondissement 3 et Boureima Sanou comme maire de Bobo-Dioulasso, est-on tenté de dire au vu de la foule venue à l’école primaire du village où a eu lieu la cérémonie du samedi 25 février dernier.

En effet, les populations de l’arrondissement 3 de Bobo- Dioulasso ont choisi cette date pour célébrer ce qu’on pourrait appeler « leur victoire » aux dernières élections municipales. Grande a été la mobilisation et l’enthousiasme était au comble à la cérémonie. Notabilités coutumières, jeunes comme vieux, femmes comme hommes, tous, à travers leur représentant, ont remercié le ciel et les mânes pour leur avoir permis d’avoir jusqu’à deux des leurs dans les instances décisionnelles du conseil municipal de la ville de Sya à savoir, Boureima Sanou, élu maire central, et Vinsou Sanou, élu maire de l’arrondissement 3.

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, ce seraient les populations elles-mêmes, avec en première ligne le chef du village de Léguéma, qui ont voulu rendre honneur aux deux élus à travers cette fête. Et, chose rarissime, il n’y a eu aucune doléance particulière. Mais la gaité ne l’a pas emporté sur la lucidité des deux élus qui n’ont pas manqué d’inviter les populations à les accompagner dans leur tâche. Le développement de la commune de Bobo-Dioulasso dépend, ont-ils signifié, de l’implication de tous.

Serge Maurille (correspondant à Bobo)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir