Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

En tournée dans le nord du Burkina Faso, le ministre en charge de la Défense nationale, Jean-Claude Bouda, a promis une prime d’opération aux forces de défense et de sécurité qui veillent sur cette partie du territoire.

Pour encourager les troupes, le ministre de la Défense a effectué une tournée qui l’a conduit Déou, Oursi, Markoye, Gorom, localités près de la frontière malienne en proies à des incursions armées de terroristes. Il y a même passé le réveillon, avec les militaires.

Dans un reportage de la Télévision nationale du Burkina consacré à cette tournée, on voit Jean-Claude Bouda visiter des camps et s’adresser aux troupes.  «Il faut bien qu’on puisse reconnaitre les efforts que vous déployez, leur dit-il. Vous êtes en opération, vous allez bénéficier d’une prime d’opération. Les détails vous seront communiqués après.» 

«Nous connaissons le sacrifice que vous consentez pour que ce pays-là ait la paix, la stabilité. Ailleurs, ce n’est pas comme cela. Ailleurs, les terroristes ont pu se sanctuariser. Mais ici, nous constatons avec beaucoup de satisfaction, que, malgré les attaques que nous subissons, -surtout les forces de défense et de sécurité, quelques fois aussi les attaques terroristes où il y a des victimes civiles innocentes aussi-, vous n’avez pas cédé un seul centimètre du territoire», a félicité Jean Claude Bouda.

Depuis 2015, le Burkina Faso a connu 80 attaques terroristes qui ont fait 133 morts, selon un bilan établi par le ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir