Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Roland Tondé se réclame président légal du parti

POLITIQUE

Le Parti républicain pour l'intégration et la solidarité (Paris) connait des remous en son sein. Roland Tondé dit être le président élu depuis 2009 alors que le weekend dernier, Roland Goungounga, fils du défunt fondateur du parti, procédait, en tant que président du parti, à l'installation de la structure régionale du parti dans le Centre. Ces deux personnes se réclament, chacune, président du parti.

Au cours d'une conférence de presse tenue ce jeudi 30 août 2018 à Ouagadougou, Roland Tondé a confirmé être le seul et véritable président du PARIS. «Je suis le président du Paris jusqu’à preuve du contraire. J’ai été élu président en 2009 et reconduit en 2014 suite à un deuxième congrès. J’ai vu des gens sortir se présenter comme étant président du parti pourtant ils ne possèdent aucun document qui abroge celui que j’ai en ma possession» affirme M. Tondé qui reproche à Roland Goungounga d’avoir abandonné le parti de son père pour en fonder un autre.  

Du coup, il déclare Roland Goungounga persona non grata qui, selon M. Tondé, «n'a même pas une fiche d'adhésion au parti, encore moins être un membre statutaire». «Jusqu’à ce jour, il n’y a pas de document attestant que Roland Goungounga est le président du PARIS et il sait que le parti a été affilié au chef du file de l’opposition», souligne le conférencier du jour qui indique que le sieur Goungounga serait en train de vouloir affilier le Paris  au niveau de la majorité présidentielle.

En sa qualité de « président », il a décidé d’exclure Pogbi Franck Compaoré, T. Serge Sawadogo, Mahamadi Tiendrébéogo, Séverin Congo et Madi Ouédraogo pour «indiscipline avec poursuites judiciaires pour haute trahison du parti, abus de confiance, usurpation de titre, faux et usage de faux en écriture publique et privée et tentative de déstabilisation du parti».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir