Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

La mairie de Ouagadougou a interdit la tenue le 31 décembre dernier, d'une activité dénommée la nuit de la sape. Pour le maire de la ville de Ouagadougou, sa commune ne saurait tolérée un tel événement dans un contexte où les autorités ont invité toute la population à la retenue.

 "En ce moment particulier où les plus hautes autorités nous invitent à la retenue en mémoire de nos braves gendarmes tombés à Toénie sous les balles assassines des terroristes, nous ne saurons tolérer une occupation anarchique de ce lieu hautement symbolique pour y mener des activités qui n'honorent ni nos héros ni ce lieu de recueillement", c'est ce qu'a déclaré le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé.

Au cours d'une conférence de presse, l'autorité municipale a exprimé son indignation en cet après midi du 31 décembre 2018, face à l'attitude d'un groupe de jeunes qui ont investi sans autorisation le monument aux héros nationaux dans le but d'organiser une soirée festive dont les prix d'accès varient entre cent mille (100 000) et un million (1 000 000) de FCFA. Le comble est que cette activité dénommée " la nuit de la sape " est réservée aux jeunes "branchés" de 15 et 25 ans.

"Au delà de cette atteinte à la mémoire de nos héros que nous ne saurons tolérer, cette occupation anarchique des lieux pour une activité non autorisée, est une manifestation criarde d'incivisme", a estimé Monsieur Béouindé. Le matériel de sonorisation a été saisi par les éléments de la police municipale qui veillent au grain pour que "le monument aux héros nationaux ne soit pas souillé", avec la tenue d'une telle activité. 2019 est considérée par l'autorité municipale, comme une année de tolérance zéro en matière d'incivisme.

 

Département de la communication et des relations publiques de la la commune de Ouagadougou

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir