Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a accordé, ce vendredi après-midi, une audience à un émissaire du président ghanéen, le ministre du Développement des chemins de fer, Joe Ghartey. Le ministre ghanéen était porteur d’un message du président Nana Akufo Addo, à son homologue burkinabè.

A l’issue de l’entretien, l’émissaire a déclaré que « la création du secrétariat permanent est la dernière étape de la mise en œuvre de la ZLEC. La République du Ghana qui souhaite abriter le siège du secrétariat de la ZLEC sollicite le soutien du président du Faso et du peuple burkinabè ».

Il a ajouté qu’au-delà de la stabilité politique et du développement des infrastructures, le Ghana est très engagé à travailler avec toute l’Afrique à la réalisation de la Zone de libre échange continental.

L’accord sur la Zone de libre échange continental a été signé par 44 pays lors du sommet extraordinaire de l’Union africaine, tenu à Kigali au Rwanda, en mars 2018. Cette zone vise à créer un marché commun de 1,2 milliards d’habitants avec un PIB cumulé d’environ 2 500 milliards de dollars US.

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que le président du Faso échange sur la zone de libre échange continental avec des envoyés du président ghanéen.

Direction de la communication de la présidence du Faso