Aujourd'hui,
URGENT
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires

Image d'illustration

POLITIQUE

Dans ce message, le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo donne sa lecture sur l’attaque de Dablo. Il « interpelle vivement le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer à toutes les populations la liberté de culte »

Le dimanche 12 mai, des individus armés ont attaqué et tué six personnes dans l’Eglise de Dablo dans la province du Sanmatenga.

Une fois de plus le terrorisme s’est illustré lâchement contre nos populations. Après des attaques tous azimuts, le terrorisme s’est orienté sur le terrain ethnique. Cette fois, il s’oriente sur le terrain religieux pour diviser et semer le doute du bon vivre ensemble multi-centenaire dans nos populations. 

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), par ma voix, condamne avec fermeté et vigueur ces attaques et les stratégies qui les sous-entendent.

Le CDP exprime sa compassion à l’Eglise Catholique, au Diocèse, à la paroisse et aux familles des victimes. 

Le CDP présente ses sincères condoléances aux proches et aux familles des personnes éplorées.

Le CDP réaffirme avec fermeté le principe de laïcité du Burkina Faso et appelle toutes les populations à faire front commun contre le terrorisme sur toutes ses formes. 

Le CDP interpelle vivement le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer à toutes les populations la liberté de culte.

Le terrorisme échouera. Restons unis, confiants et solidaire à nos forces de défense et de sécurité. 

A nos martyrs soyons reconnaissants.

Démocratie - Progrès – Justice

Ouagadougou, le 12 mai 2019, 

Le Président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès

Wend-Vennem Eddie Constance KOMBOIGO

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé