Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, ce vendredi dans la matinée, une délégation des Burkinabè vivant en Guinée. La délégation a exposé au chef de l’Etat les préoccupations des compatriotes.

« Il s’agit des problèmes de documents administratifs que nous avons des difficultés à nous en faire établir. Certains sont nés ici, d’autres viennent de la Côte d’Ivoire, de la Sierra Leone ou du Libéria, et n’ont pas de papiers d’identité burkinabè. Ceux qui sont dans l’orpaillage rencontrent aussi des difficultés dans leur activité » a déclaré le président de l’association des Burkinabé de Guinée, Roland Jean Didier Lankoandé.

Pour M. Lankoandé, la difficulté d’obtention de ces documents réside dans l’absence d’une représentation du Burkina Faso sur place en Guinée.

Il a affirmé que le président a donné des indications pour que toutes les préoccupations soient prises en compte avec diligence. Sur la question particulière des orpailleurs, selon M. Lankoandé, le président du Faso s’est entretenu avec son homologue guinéen. Selon la règlementation du pays, les orpailleurs devraient désormais acquérir une carte professionnelle pour être dans la légalité. « Nous allons nous atteler à respecter cette mesure », a confié Roland Jean Didier Lankoandé.

Environ cent mille Burkinabè vivent en Guinée, certains de façon temporaire, selon le président de l’association des Burkinabè de Guinée.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé