Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Un haut responsable du Parti communiste chinois (PCC) a déclaré mercredi que le respect et la protection des droits de l'homme étaient une réalisation importante de la civilisation humaine et une quête constante du PCC et du gouvernement chinois.

Huang Kunming, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et chef du Département de l'information du Comité central du PCC, a fait ces remarques lors du Forum des droits de l'homme Sud-Sud 2019.

Le PCC a toujours fait de la quête du bien-être du peuple son aspiration originelle, et protéger les intérêts de la population a toujours été un principe fondamental du système socialiste à la chinoise, a expliqué M. Huang.

Il a indiqué que la Chine avait trouvé une voie de développement adaptée à ses conditions réelles et avait acquis une expérience inestimable au cours des 70 dernières années.

Il a appelé les pays en développement dans le monde à œuvrer ensemble pour promouvoir les progrès dans la cause des droits de l'homme et bâtir une communauté de destin pour l'humanité.

Plus de 300 fonctionnaires, experts, universitaires et diplomates de quelque 80 pays, régions et organisations internationales ont assisté au forum.