Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

La révision de la liste électorale biométrique a été lancé le 10 février dernier. Le bilan de cette opération dans les deux premières sous-zones selon le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) est "peu reluisante" du point de vue de la participation des femmes. Toute chose qui a conduit le président de la Ceni, Newton Ahmed Barry a rencontré des leaders d'associations de femme ce jeudi 5 mars 2020 avec pour objectif, de sensibiliser davantage la gente féminine à participer au jeu démocratique.


Le potentiel d'électeurs en 2020 est de 10.070.733 (selon l'INSD) dont de 4.539.702 nouvelles personnes à enrôler parmi lesquelles environ 60% sont des femmes selon le président de la Ceni qui révèle que sur les 2.490 membres des démembrements de la Ceni, il n'y a pas plus de 200 femmes. L'évaluation des deux premières sous-zones pour l'enrôlement qui a commencé depuis le 10 février 2020 selon Newton Ahmed Barry, donne un total 152.435 femmes sur un total d'enrôler de 400.000 soit à peine 38% de femmes enrôlées. Ce qui signifie que sur quatre personnes enrôlées, trois sont des hommes et une seule femme.

Le président de la Ceni de se poser la question de savoir : "Pourquoi cette faible participation des femmes dans le processus électorale alors qu'elles représentent 52% du potentiel électorale?." Les femmes à l'occasion ont discuté à bâton rompu avec le président de la Ceni et lui ont réitéré leur volonté de sensibiliser davantage les populations en générale et les femmes en particulier, à se faire enrôler.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir