Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

 

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission des Etats membres de l'UE au Burkina Faso

Depuis le 9 mars 2020, le Burkina Faso a diagnostiqué les premiers cas de Covid-19 sur son territoire. Plus de deux semaines après, le pays enregistre à ce jour 152 cas confirmés, 10 guérisons et, malheureusement 7 décès constatés.

Pour contrer la propagation et venir à bout de cette épidémie qui a touché pratiquement tous les pays du monde, le gouvernement du Burkina Faso a pris toute une série de mesures sanitaires et administratives.

La Délégation de l'Union européenne et les Missions des Etats Membres de l'UE représentés au Burkina Faso manifestent leur solidarité aux autorités et à l'ensemble du peuple burkinabè dans la lutte contre le Covid-19. 

Dans ce contexte, ils réitèrent leur soutien par rapport aux efforts déployés par le Burkina Faso dès que les premiers cas ont été détectés pour éviter l'expansion rapide du virus dans son territoire et la transmission au-delà de ses frontières.

En rappel, l'Union européenne appuie déjà les systèmes de santé de 13 pays d'Afrique, dont le Burkina Faso, à hauteur de 1,1 milliard d'euros soit plus 721 milliards de FCFA. Dans le contexte Covid-19, l'UE contribuera à hauteur de 60 millions d'euros soit près de 39 milliards de FCFA pour soutenir la réponse en Afrique, incluant 5 millions d'euros (3,2 milliards de FCFA) pour l'Institut Pasteur de Dakar. 

Des mesures d'appui spécifiques de l'Union européenne et de ses Etats membres pour le Burkina Faso en réponse à la crise sont en préparation, et ce tant dans le domaine sanitaire que dans les domaines humanitaire et économique.

A ce titre, L'UE et ses Etats membres restent donc pleinement engagés au Burkina Faso, avec la ferme volonté d'aider le pays à relever ses défis actuels dans la lutte contre le Covid-19 et  ses répercussions économiques, sociales et humanitaires.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir