Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le candidat du mouvement Agir ensemble, Kadré Désiré Ouédraogo a entamé sa campagne électorale à Kaya dans la région du Centre-nord par un meeting géant ce samedi 31 octobre 2020. Pour l’ancien Premier ministre, et ancien président de la Commission de la CEDEAO, «ce meeting marque le début d’une campagne du renouveau du Burkina Faso.»


Kaya donne ainsi le ton et parle à la Nation burkinabè pour une union sacrée autour du leader du mouvement Agir ensemble, Kadré Désiré Ouédraogo. Ils étaient des milliers de militants et sympathisants mobilisés pour recevoir leur leader, qui selon eux, prône « le vivre ensemble » pour l'émergence du grand Faso, le pays des Hommes travailleurs et intègres.

Du diagnostic de l’état actuel du Burkina, KDO estime que le bilan du régime actuel est peu reluisant. Détérioration de la situation sécuritaire, monté des conflits intercommunautaires, agitations sociales avec des grèves en série que la Covid-19 est venue interrompe, sont autant de maux que Kadré Désiré Ouédraogo dénonce. Pour M. Ouédraogo, le Burkina a besoin d’un nouveau départ. « La vision que je vous propose suppose des transformations que nous devons imprimer à notre société, dans un sursaut collectif. Elle prend appui sur le constat que nous faisons tous de l’état déplorable dans lequel se trouve notre pays. C’est cette réalité inacceptable que nous devons changer ensemble, si nous voulons laisser aux jeunes générations, un Burkina Faso dans lequel elles pourront s’épanouir et poursuivre l’œuvre de construction nationale », ajoute-t-il. Après cette étape, l’équipe de campagne de KDO se dirigera ce dimanche 1er novembre à Dori, dans le Nord du pays avant de redescendre sur Ziniaré le lundi 2 novembre.




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir