Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

Depuis le déclenchement des actions terroristes au Burkina Faso en 2015, le pays connait des courbes alarmantes dans le cycle de violences. La province du Soum selon ses ressortissants, est particulièrement affectée par le phénomène avec ses conséquences fâcheuses (nombreuses pertes en vies humaines, déplacements massifs de populations, blocage de la principale voie d'accès au chef-lieu de province etc.). Afin de contribuer au retour de la paix et la cohésion sociale, des fils et filles de la province sous l'initiative de Hamadoun Hamed Dicko, se sont réunis dans un cadre dénommé "Groupe d'action pour le Soum" afin de réfléchir, agir, accompagner et proposer des solutions aux institutions républicaines. Ledit groupe a été présenté à la presse ce jeudi 4 juin 2020 à Ouagadougou.

Face à la crise sanitaire due à la Covid-19 qui sévit dans notre pays, le Chef d’État a lancé un appel public pour que tout le peuple burkinabè se mobilise afin de lutter contre cette pandémie. Pour répondre à cet appel, CANAL+ BURKINA s’est mobilisé pour apporter sa contribution en mettant à disposition des centres dédiés de la prise en charge de cette maladie des programmes des Bouquets CANAL+.

Huit des 12 personnes interpellées par la gendarmerie à Tanwalbougou pour des faits de suspicion de terrorisme ont retrouvé la liberté, selon ce communiqué du Procureur du Faso. Pour rappel, 12 autres personnes interpellées en même temps qu’eux et pour les mêmes faits ont trouvé la mort dans des circonstances jugées suspectes par des associations de droits de l’homme. 

• Doté d’une puissante technologie IA, d’une batterie puissante de 5 000 mAh et d’un écran poinçonné de 6,6 pouces, le Spark 5 est déjà disponible dans toutes les boutiques Tecno sur le territoire national au prix de 75 000 FCFA.

Le Conseil Régional de la Jeunesse du Centre-Ouest (CRJ/CO) a tenu un atelier diagnostic le 30 mai 2020 au Centre d’écoute et de dialogue pour jeunes (CEDJ) de la commune de Koudougou. Cet atelier placé sous la présidence du Directeur régional de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes du Centre-Ouest avait pour objectif de recueillir les avis de la quarantaine de participants sur les potentialités et les contraintes pour l’épanouissement de la jeunesse de la région. Lesquels avis devraient permettre d’enrichir le Plan stratégique de développement en cours d’élaboration.

Un convoi de commerçants qui se rendait à Sollé dans la soirée du vendredi 29 mai 2020 a été l'objet d'une attaque perpétrée par des hommes armés sur l'axe Ingané-Sollé à une quarantaine de kilomètres au Nord de Titao, chef-lieu de la province du Loroum, selon l’Agence d’informations du Burkina.

Le Procureur général demande aux Procureurs de Faso de ne pas audiencier tout dossier correctionnel dans lequel se trouve constitué un avocat, de ne répondre à aucune correspondance d’un avocat, de retirer des rôles d’audience tout dossier dans lesquels se trouve constitué un avocat, de ne pas recevoir un avocat. Pour cause, le refus du Bâtonnier de commettre d’office des avocats pour les assises criminelles qui devaient se tenir à Ziniaré. Lequel refus serait motivé par la prestation de serment d’un avocat devant la justice, malgré le véto du Barreau.  

Le Secrétaire général de l’ONU rendra hommage aux Casques bleus qui ont perdu la vie au service de la paix et décernera le prix du Militaire de l’année pour la défense de l’égalité des genres. Un militaire burkinabè figure parmi les casques bleus auxquels il sera rendu hommage lors d’une cérémonie à l’ONU.

Il y a six ans, le corps sans vie de Salifou Nébié, juge au Conseil constitutionnel du Burkina Faso, était découvert à Saponé dans la nuit du 24 mai 2014. Six après, l’affaire est toujours entourée d’énormes zones d’ombre, d’autant plus que le juge Théophile Nana, qui était chargé de l’affaire, a lui aussi trouvé la mort dans des circonstances troublantes en décembre 2015. A travers cette déclaration, le Syndicat des magistrats du Burkina Faso (Samab) invite tous ceux qui détiendraient des informations et des éléments sur ladite affaire à accompagner la justice dans la quête de la vérité.

"Anw ka kêlê" ou encore (Notre combat en langue Dioula), est un projet mis en œuvre par le Réseau des Clubs RFI du Burkina avec le soutien financier du Centre de crise et de soutien du ministère français des Affaires étrangères de l’Europe et le partenariat de France Médias monde. Ce projet qui couvrira 11 zones, notamment les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Boromo, Houndé, Zorgho, Manga, Kongoussi, Dédougou, Banfora, Sindou/Orodara et Saponé a connu l'un de ses points culminants ce mercredi 27 mai 2020 à travers une opération de sensibilisation dans quatre marchés et Yaars de la ville de Ouagadougou.

Le 20 mars 2020, une salariée du service des impôts du Centre est prise à partie par ses collègues qui lui reprochent de ne pas respecter le mot d’ordre de grève lancé par les syndicats pour protester contre l’élargissement de l’IUTS. Des images filmées par une caméra de surveillance et qui ont ensuite fait le tour des réseaux sociaux montrent l’employée violentée par une des syndicalistes qui administre une gifle.

Un nouveau calendrier scolaire a été dévoilé au Burkina où l’école est à l’arrêt depuis le  16 mars dernier. Le conseil des ministres de ce mercredi 27 mai courant a, en effet, décidé de clore l’année scolaire pour une grande partie des élèves.