Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

Le 14 mai, le Groupement tactique désert aérocombat (GTD-A) a reçu l’ordre d’engager des éléments d’un groupe terroriste repéré à la frontière avec le Burkina Faso, selon le site internet de  l’Etat-major des armées de France.  

Le postes de police frontalier de Faramana, ainsi que la brigade de gendarmerie de ladite ville ont été attaqués par des individus armés non identifiés dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 mai 2020, selon des informations parvenues à Fasozine. 

La femme d’Arthur Kenneth Elliot, un médecin australien de 85 ans, détenu depuis janvier 2016 au Sahel par des groupes djihadistes a lancé, dans une nouvelle vidéo postée sur les réseaux sociaux, un message s’adressant à son mari et a ceux qui le détiennent.

De janvier à avril 2020, les statistiques de la police du Burkina Faso recensent 3 846 cas d’accidents dont 53 décès, selon une information publiée ce 20 mai 2020 par la police nationale.

La gendarmerie nationale du Burkina Faso annonce dans un communiqué, avoir éliminé 47 présumés terroristes et détruit deux bases lors d’une opération menée par son Groupe d’action rapide de sécurité et d’intervention (Garsi) le mardi 19 mai 2020 dans la province de la Kossi. Deux gendarmes, deux MDL selon les informations parvenues à Fasozine ont perdu la vie. Trois autres, dont un adjudant et deux MDL ont été blessés.  

Photo d'archives

Une douzaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquête. Lors d’une conférence de presse donnée à Ouagadougou le 18 mai 2020, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) est revenue sur les circonstances dans lesquelles ces douze personnes ont trouvé la mort, battant en brèche les premières tentatives d’explication des autorités. Nous vous proposons un extrait de la déclaration liminaire.  

Des hommes armés ont incendié dans la nuit de dimanche à lundi, à Botou (Tapoa), le poste forestier, le commissariat, la douane et la mairie, a appris l'AIB.

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a convié, jeudi 14 mai 2020 à Ouagadougou, la presse pour la visite des sites de l’opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des agents publics de l’Etat. L’opération à mi-parcours révèle des incohérences sur certains diplômes.

Une douzaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquête. Mais d’ores et déjà, le  Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) émet, dans la déclaration qui suit, des doutes sur les circonstances dans lesquelles ces douze personnes ont trouvé la mort.

Une dizaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur annonce l’ouverture d’une enquête.

Le comité de suivi des réalisations du Fonds minier de développement local de Falagountou a tenu sa première session de l’année 2020 ce 12 Mai 2020  à Dori. Il était question pour la dizaine de membres de ce comité présidé par le Haut-commissaire de la province du Séno, de faire le bilan des réalisations de  2019 et examiner la programmation de l’année 2020.

Huit mois après le décès  du son 31è roi, sa Majesté Kupiendéli, le Gulmu a un nouveau roi, Il été désigné hier soir par les gardiens de tradition.