Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le ministre en charge des Cultes, Siméon Sawadogo a installé ce mardi 20 mars 2018 à Ouagadougou, le nouveau Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque. Le nouveau Comité est présidé par Moumouni Ilboudo Zoundi, représentant de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina.

Ce nouveau comité a été composé urgemment compte tenu que le mandat de l’ancien comité était arrivé à terme avec l’organisation du hadj 2017. Pour le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, il fallait mettre en place un comité qui s’attèlera à organiser le Hadj 2018 dont l’appel à candidature pour le recrutement des agences de voyage a déjà débuté. « Compte tenu de l’urgence on ne pouvait pas attendre au regard des délais relativement courts pour organiser le pèlerinage. C’est pourquoi, nous avions pris une note pour la composition du comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque que nous venons d’installer ce soir » a indiqué  Siméon Sawadogo.

C’est ce nouveau comité qui organisera le Hadj 2018 et 2019 en attendant les conclusions des réflexions permettant d’organiser plus efficacement le pèlerinage à la Mecque.

En plus des ministères en charge de la santé, des finances, de la sécurité, des affaires étrangères, du tourisme, des transports, l’innovation majeure est la présence du Ministère de la communication dans le comité afin de donner plus de visibilité au déroulement du Hadj. Avant d’inviter les membres à se mettre rapidement au travail pour une organisation réussie du Hadj 2018, le Ministre a rappelé les « chantiers urgents » qui les attendent. Il s’agit du lancement de l’appel à candidatures pour le recrutement des agences et des compagnies aériennes candidates au transport des pèlerins.

Le nouveau président du Comité national de suivi du pèlerinage, Moumouni Ilboudo Zoundi a rassuré que tout sera mis en œuvre avec son équipe pour faire face à ces chantiers. Le comité veillera au respect des obligations des agences et des transporteurs afin que les pèlerins puissent accomplir le 5e pilier de l'Islam dans les conditions requises, a-t-il conclu.

 

Source : DCPM/MATD