Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

SOCIETE

Après deux années de formation à l’école nationale de police, Seydou Coulibaly, désormais inspecteur de police municipale reprend les commandes de la police municipale à Sya. Il a été officiellement installé à son poste de directeur de la police municipale dans la matinée du mardi 23 octobre par le maire de la commune de Bobo, Bouraima Sanou. 

Seydou Coulibaly avait déjà occupé le poste de directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso avant d’aller se former à Ouagadougou pour sortir inspecteur de police municipale. Pour le moment il est le seul à ce grade à Bobo-Dioulasso.  

Seydou Coulibaly qui connait déjà très bien la police municipale de Bobo-Dioulasso revient davantage raffermi, surtout qu’il est sorti de sa formation d’inspecteur avec la mention très bien. C’est pourquoi d’ailleurs le maire a dit, lors de la cérémonie d’installation, qu’il « a fait honneur à notre commune ». Pour le maire, cela rassure et indique qu’il a mérité la confiance qui est placée en lui.

Seydou Coulibaly est médaillé d’honneur des collectivités, marié et père de deux enfants. Depuis son entrée dans la police municipale en 1995, jusqu’ici il a toujours été major des différentes promotions pendant son parcours d’agent jusqu’au grade d’inspecteur.

Le nouveau directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso arrive à une période particulièrement marquée par deux défis majeurs à savoir, la sécurité urbaine et la lutte contre la corruption au sein de la police municipale classée selon le Ren-Lac comme l’institution la plus corrompue au Burkina.