Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Décédé le vendredi 16 novembre 2018, le promoteur des chaines de radios LPC, Simplice Téhé Gohi appelé affectueusement «Joe Simplice» a été conduit à sa dernière demeure le dimanche 25 novembre.


L’homme était plus connu sous son nom d’animateur « Joe Simplice» ou Simplice Joe». C’est en 1985 que le jeune Simplice Téhé Gohi dépose ses valises à Bobo-Dioulasso, en provenance de sa Côte d’Ivoire natale. L’objectif étant de poursuivre ses études, il s’inscrit au lycée Al Watta. Mais en homme aux contacts et à la conversation facile, il sera très vite intéressé par la communication, notamment par l’animation radio lorsque les premières radios fm ont commencé à émettre. Il intègre l’équipe de Horizon fm Bobo à l’ouverture de la station en 1992. Animateur de programmes culturels, de détente musicale ainsi que de jeux radiophoniques, l’homme acquiert très vite une grande notoriété et impose son pseudonyme Joe Simplice sur les ondes de ladite radio.

Très passionné par le métier d’animateur, il abandonne les études pour se consacrer exclusivement à la radio. Il fut nommé responsable commerciale de cette même radio du fait de son flair inné pour les bonnes affaires et son talent de grand négociateur. En 1997 il intègre radio énergie en tant que responsable commercial et animateur de programmes. Dans la même période, il œuvra avec quelques amis à la mise sur pied de l’Association Burkina art et culture (BAC), promotrice de l’évènement Top vacances culture. Inspiré de l’émission à succès de la télévision ivoirienne Variétoscope, Top vacances culture fut pendant plus d’une décennie, la manifestation phare de la jeunesse bobolaise pendant les vacances scolaires

En plus d’avoir servi de rampe de lancement de la carrière de nombreux jeunes artistes burkinabè et africains, Top vacances culture a également été le creuset qui a vu naitre beaucoup d’artistes musiciens et danseurs qui font la fierté du Burkina. S’appuyant sur son talent inné pour les affaires, il intégra également le milieu économique où il exerça avec succès comme un touche à tout. Ce qui lui valut le surnom de Libanais.

En 2009, il ouvre Radio LPC Bobo-Dioulasso. Cinq années après, il inaugure Radio LPC Tenkodogo et s’apprêtait à ouvrir Radio LPC Dori. Tenaillé par la maladie depuis un certain temps, il a été évacué le 24 octobre 2018 à Abidjan. Hélas, alors qu’il avait donné des signes d’espoir de vaincre la maladie, il a été fauché par la mort dans la nuit du vendredi 16 novembre. L’homme s’en est allé «Simplement» comme il a vécu. Compagnon loyal et reconnaissant, il a tenu à être inhumé en signe de gratitude sur la terre de Bobo-Dioulasso qui lui a presque tout donné. Ainsi donc après des hommages bien mérités, il a été conduit à sa dernière demeure le dimanche 25 novembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso.