Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Selon un rapport rendu public ce vendredi 7 décembre 2018 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 1,35 million de personnes dans le monde sont tuées chaque année par les accidents de la route. Les jeunes payent le lourd tribut car lesdits accidents constituent la première cause de mortalité chez la tranche juvénile de 15 à 29 ans.

A en croire les experts de l’OMS,  les accidents de la route représentent également chez les enfants de 5 à 14 ans, la première cause de décès. Avec ces chiffres, la route tuerait donc  plus que des maladies telles le sida et la tuberculose pour toutes les tranches d’âges.  Le taux de mortalité varie de 9 à plus de 26 personnes sur une échelle de 100 000 habitants.

Autre indicateur de cette étude : la majorité des personnes tuées ne sont pas les conducteurs et passagers de voitures. A titre illustratif, plus de la moitié des décès concernent des personnes dites vulnérables. Les piétons et les cyclistes représentent 26% et les motocyclistes 28%. 

L’Afrique est le continent le plus touché avec un taux de mortalité de 26,6 pour 100 mille habitants. Le plus bas taux s’enregistre en Europe et en Amérique avec  9,3 pour 100 mille habitants.

Vu ces taux, l’OMS voit s’éloigner sa perspective de réduite de moitié le nombre de morts lié à la route d'ici à 2020. Et pour rectifier le tir, l’organisation préconise une volonté politique accrue et la responsabilisation de tous les acteurs de la chaîne.