Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

5e du genre, la Journée de solidarité musicale (JSM) est une initiative «originale» de l’Association Dounia Solidarité+ (ADS+). Ce concept de l’ADS+ qui était à sa 5è édition ce 16 mars 2019, consiste à organiser un concert musical dans un élan de solidarité.


L’idée selon Gartiéb Kolani, responsable exécutif d’ADS+, est née de la nécessité de maintenir les actions au profit du bien-être des communautés démunies en général et en particulier, les orphelins et enfants malades ou en situation de grande précarité du fait du VIH/Sida. Ainsi depuis la première édition, cet évènement original fonctionne grâce aux soutiens de nombreux acteurs. Notamment des artistes, des bénévoles, les entreprises, institutions publiques etc.

«L’enjeu principal de cette 5è édition, c’est de pouvoir maintenir ces enfants-là dans la chaine de scolarité sans interruption et de pouvoir prendre en charge ceux qui arrivent», indique Gartiéb Kolani. ADS+ a pour objectif, de lutter contre la pandémie du VIH/Sida à travers un accompagnement psychosocial, éducatif et économique des PV/VIH et de leurs familles en situation de précarité pour l’accès aux soins et traitement de qualité d’une part, et d’autres part, de renforcer les connaissances liées à cette maladie pour un accès aux méthodes de prévention au sein des communautés. De 2015 à ce jour, le projet a permis d’accompagner 370 orphelins et enfants vulnérables.

Mounira Bamba est une ancienne bénéficiaire de l’ADS+ de la classe de CP1 jusqu’en Terminale. Autonome aujourd’hui, elle vient en appui à l’association dans la mise en œuvre de ses activités. Elle invite par ailleurs, les personnes de bonne volonté à contribuer pour la «bonne cause». L’artiste musicien Floby n’a pas manqué à l’appel. Le «papa des orphelins» a en quelques minutes, donné un spectacle époustouflant dans la salle du palais de la culture Jean Pierre Guingané, question de permettre aux enfants de vivre un instant de bonheur. «Je suis orphelin et je suis là pour soutenir ces enfants et leur dire que l’espoir est permis. Je leur apporte ma voix parce que c’est ce que je sais faire de mieux au monde», a laissé entendre Floby à la fin de son spectacle.

A l’occasion, il était aussi question d’inciter la population et en particulier les jeunes scolaires, citoyens de demain, à plus de tolérance, de partage et de solidarité en faveur des OEV par le biais de la musique, de la collecte de fonds et des dons diversi. Convaincu qu’il est vital pour le bien-être des bénéficiaires de continuer l’œuvre, ADS+ travaille davantage à faire de cet évènement une réelle source d’autofinancement pour assurer et pérenniser le paquet et services à l’endroit des populations vulnérables et marginalisées.