Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

SOCIETE

Le célèbre artiste musicien ivoirien, DJ Arafat, est décédé ce lundi 12 août à 8 heures à l'âge de 33 ans, des suites d'un accident de la circulation qui s'est produit dans la nuit du dimanche 11 août à Abidjan.

Victime d'un accident de moto dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août à Abidjan, l'artiste ivoirien DJ Arafat - Ange Didier Huon à l’état civil- est mort des suites de ses blessures dans une clinique d'Abidjan, annoncent des sources officielles ivoiriennes, dont Maurice Bandaman, le ministre ivoirien de la Culture.

L’information a été confirmée sur les antennes de la RTI, la chaîne publique ivoirienne, dans son journal de 13 h. Le ministre «présente ses condoléances à la famille et aux mélomanes», et des dispositions seront prises pour «un hommage à l'artiste», selon le communiqué diffusé par la RTI.

L'accident s'est produit dans la nuit du dimanche 11 août à Abidjan, quand la moto sur laquelle le "Pape" du coupé-décalé, genre musical ivoirien, est entrée en collision avec la voiture d'une journaliste de la radio nationale.

Le chanteur, inconscient, a été rapidement pris en charge et admis en soins intensifs. Il n’a malheureusement pas survécu.

«Il a été admis aux urgences dans un état végétatif. Il avait notamment une fracture du crâne et un œdème», a confié à nos confrères de Jeune Afrique un médecin de l’établissement, sous couvert d’anonymat. Les équipes soignantes ont tenté de le réanimer, «en vain».

Né en 1986 à Yopougon, une commune de l’ouest abidjanais, l’artiste, dont la page Facebook est suiviée par plus de 2.300.000 d’abonnés se présentait même comme «Chef de la Chine Populaire». C’était un passionné de moto qui n’en était pas à son premier accident.

Son dernier single, 4,5 millions de vues sur YouTube, s’intitule «Moto-Moto», un titre prémonitoire.

Quant à Denise Delaphafiet, la journaliste dont le céhicule a été percuté, elle a été prise en charge dans une clinique. Son pronostic vital ne serait pas engagée. «Denise de Laphafiet se remet progressivement après le violent choc», a dit un de ses proches au site au site Afriksoir.net.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé