Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

SOCIETE

Tenkodogo a abrité la cérémonie (officielle) de commémoration de la 59e édition de la fête de l’indépendance du Burkina ce 11 décembre 2019. A l’occasion, les Editions Sidwaya ont fait une exposition photographique à la foire de l’indépendance. Une exposition qui rend hommage aux forces armées du pays des Hommes intègres à travers des figures emblématiques.

L’objectif de cette exposition selon Emma Mariam, en service à la documentation et des archives aux Editions Sidwaya, est de faire en sorte que la nouvelle génération se remémore des devanciers dans tous les secteurs d’activité au Burkina. Deuxième du genre, cette exposition connait une grande affluence à la foire du 11 décembre. Du 7 au 12 décembre donc, les populations ont découvert pour certains et d’autres pour redécouvrir les hommes et femmes qui ont animé notre armées nationales durant ces 49 dernières années.

Au total, ce sont des photos qui ont une durée de vie de plus de 49 années qui ont été exposées. A l’image du bureau du feu président Thomas Sankara. Pour Emma Mariam, Sidwaya est une mine d’or que les Burkinabè doivent exploiter au maximum. Créé le 5 avril 1984, "Le journal de tous les burkinabè" se veut ainsi une vraie bibliothèque photographique pour les populations du Burkina.

En effet, Sidwaya a également numérisé toutes les photos exposées afin de permettre à toutes personnes désireuses de s'en procurer. On peut ainsi voir la photo d'un enfant qui a démonté et remonté une arme en 2mn en 1985, le président Maurice Yaméogo faisant une revue de troupes etc. D'où le thème : "Hommes de tenue, intégrité et courage". Ceci pour que les festivaliers revisitent le courage des Forces de défense et de sécurité du pays des Hommes intègres. Des photos qui peuvent être visitées aux Editions Sidwaya selon Emma Mariam.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé