Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le 27 janvier 2020, lors d’une conversation téléphonique avec le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le conseiller d'État et ministre des Affaires Etrangères de la Chine Wang Yi s’est exprimé, au nom du gouvernement chinois, sur la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

«Le gouvernement chinois a fait de la prévention et du contrôle conjoints de l’épidémie une priorité absolue des autorités à tous les niveaux. Le président Xi Jinping a donné des instructions importantes à plusieurs reprises. Sous la forte direction du Parti communiste chinois et du gouvernement chinois, le système de prévention et de contrôle à l’échelle nationale est en train de prendre forme de manière scientifique et ordonnée. De façon générale, l'épidémie est évitable, contrôlable et guérissable. La Chine a adopté une série de mesures décisives afin d'empêcher la propagation de l'épidémie et permettre un retour rapide des choses à la normale. Le gouvernement et le peuple chinois sont tous unis, et nous avons la confiance, la capacité et les ressources nécessaires pour gagner cette bataille dans les meilleurs délais.

Cette épidémie nous rappelle une fois de plus qu'à l'ère de la mondialisation, le destin de chaque pays est étroitement lié à celui des autres et que nous partageons tous bonheur et malheur. Le renforcement de la coopération internationale en matière de santé publique devrait être l'un des sujets importants de la gouvernance mondiale. Que ce soit pendant la lutte contre l'épidémie de SRAS et de cette nouvelle épidémie de pneumonie en Chine, ou encore pour combattre les maladies épidémiques comme Ebola en Afrique et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient, la Chine a chaque fois rempli ses devoirs internationaux en tant que pays responsable, en coopérant avec la communauté internationale toujours dans un esprit d'ouverture, de transparence, scientifique et de collaboration. La Chine est disposée à travailler avec tous les autres pays afin de protéger la vie et la santé des peuples chinois et des peuples de chaque pays.

Nous accordons toujours la priorité à la vie et à la santé physique de tous les chinois et des citoyens étrangers à Wuhan dans la province du Hubei, et nous continuerons à prendre des mesures efficaces pour résoudre à temps leurs préoccupations légitimes.»