Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 

SOCIETE

Le bataillon des Forces armées reconstituées du Mali ont pris la route pour Kidal lundi 10 février 2020 devant le siège du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) en présence du chef d'Etat-major général des armées, le général de division Abdoulaye Coulibaly et les membres des parties signataires de l'accord pour la paix et les partenaires du Mali ont accompagné le contingent désigné pour Kidal.

C'est le général de division Abdoulaye Coulibaly très enthousiaste qui a ainsi donné à l'armée malienne reconstituée le départ officiel. Occasion pour lui de saluer l'engagement et la détermination des autorités maliennes, partenaires nationaux et internationaux pour leur volonté sans cesse de redonner au Mali son bon vivre et sa paix d'antan. Il a rappelé aux troupes les qualités et les missions d'un Soldat. «Le Chef Suprême des Armées et le peuple malien vous soutiennent et comptent sur vous», a-t-il dit.

Ce nouveau bataillon des Forces armées reconstituées est composé des militaires de l'armée régulière, de la CMA et de la plateforme. Le parcours normal leur permettra d'y être dans 72 heures.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé