Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le secrétaire général du Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture (Synatic), Siriki Dramé, a reçu des menaces de mort, selon cette déclaration conjointe de son syndicat et de l’Association des journalistes du Burkina. 

«Dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 novembre 2020 un individu mal intentionné a « tagué » le portail du domicile du Secrétaire général du Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture (SYNATIC), Siriki Dramé. Dans un français approximatif mais explicite pour nous, il a laissé le message suivant : « je viendra se soir pour vous tue ». Les Forces de sécurité (Police, Gendarmerie) ont déjà été saisies de la situation. 

Tout en prenant l’opinion publique à témoin, l’Association des journalistes du Burkina (AJB) et le SYNATIC condamnent avec la dernière énergie ces méthodes d’encagoulés, lâches et traitres. Nous les mettons en garde contre toute tentative d’attentat contre la vie du Secrétaire général du SYNATIC et sa famille. 

Nous invitons instamment les autorités à assurer pleinement leur devoir de sécurisation des populations. 

Nous appelons l’ensemble des défenseurs des droits humains, de la liberté d’expression et de la presse, les burkinabè à se mobiliser pour dissuader ce genre d’individus mal intentionnés et qui jouent à faire peur aux démocrates sincères et patriotes du Burkina Faso.

Nous restons déterminés et mobilisés et nous nous réservons le droit d’entreprendre toute initiative pour barrer la route à des individus de cette nature, mal inspirés et aux méthodes peu scrupuleuses.»

Ouagadougou, le 28 novembre 2020

Pour le SYNATIC,

Le Secrétaire Général Adjoint

Aboubakar SANFO

Pour l’AJB,

Le Président 

Guézouma SANOGO