Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Dans l’après-midi du 30 mai 2021, CANAL+BURKINA a convié les fans de basketball au Burkina à suivre en direct la finale de la Basketball Africa League (BAL) qui se jouait à Kigali, au Rwanda. Ce qui leur a permis de communier autour de leur sport favori. 

La finale de la Basketball Africa League 2021 a vu les Égyptiens de Zamalek surclasser l'US Monastir de Tunisie (76-63) au terme d’un match époustouflant dimanche 30 mai 2021. A Kigali, le club égyptien a soulevé le trophée de la première édition d'une compétition qui veut s’imposer en Afrique. Le Zamalek, champion d'Égypte 2019, devient ainsi le premier club à remporter la Basketball Africa League. 

En organisant la projection de la finale de la Basketball Africa League, CANAL+BURKINA a permis aux amoureux de la « balle au panier » de se retrouver, de communier autour de leur passion commune et de vivre un grand moment de basket entre deux grandes équipes. 

Pour CANAL+ et l’Agence française de développement (AFD) qui ont noué un partenariat autour de cette première édition de la BAL, c’est une première, qui réjouit fortement Jonathan Lett, le directeur général de CANAL+BURKINA. « Pour CANAL+, c’est un moment important. Le sport fait partie des piliers de notre groupe. Nous mettons l’accent sur les sujets qui nous tiennent à cœur : le développement, le sport, la jeunesse, la problématique du genre, etc. Ce sont des valeurs que nous portons. C’est dans ce cadre que nous sommes particulièrement fiers et heureux de projeter la finale de la BAL», assure-t-il.  

Dans la salle du ciné CANAL OLYMPIA de Ouaga 2000, se trouvaient un public d’acteurs du basketball burkinabè, parmi lesquels Souleymane Yaméogo, qui préside la Fédération burkinabè de basketball (FBB) depuis 2020. A l’en croire, la nouvelle compétition continentale lui donne des idées pour le basketball au Burkina. « Cela nous inspire beaucoup de choses. Nous avons assisté à un grand évènement, à une grande finale entre deux grands clubs de basket de deux grandes Nations. A la FBB, nous rêvons d’avoir une équipe compétitive capable de défendre les couleurs du Burkina », dit-il. 

Et pour y arriver, il compte s’appuyer sur des partenaires.  «La tâche est ardue. Nous n’allons pas y arriver seul. C’est pour cela que j’ai tendu la main à des partenaires, notamment à l’AFD et à son excellence M. L’ambassadeur de France pour qu’il parraine une de nos activités. Si ensemble nous nous mettons main dans la main, si nous nous mettons au travail, nous allons glaner des résultats», assure M. Yaméogo.   

Le sport au service du développement

Depuis 2019, l’Agence française de développement s’est engagé dans le soutien au sport, estimant que c’est un important levier du développement durable. Cet engagement a été concrétisé sur le terrain par un partenariat fort avec la Basketball Africa League, qui, il faut le rappeler, est soutenue par la NBA.

«Depuis 2019, l’AFD a décidé de s’investir dans le sport, en Afrique particulièrement, parce qu’elle a considéré à juste titre que le sport est un vecteur de liens sociaux, un vecteur de promotion pour les jeunes, d’apprentissage de l’esprit d’équipe, de la vie en commun. L’AFD soutient l’équipe de la Fédération burkinabè de rugby. Et là, elle s’est associée à cette League de basket africain. C’est une volonté de changer de paradigme. Nous continuons bien sûr à faire des projets classiques de développement, mais aussi d’associer le sport et la culture, parce que ce sont des vecteurs de lien social, d’épanouissement personnel», fait remarquer l’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade, qui a assisté à la diffusion du match. 

«Depuis quelques années, l’AFD a décidé de s’investir sur le sujet du sport parce que nous considérons que le sport joue un rôle essentiel dans nos sociétés et que c’est un vecteur de valeurs importantes pour les sociétés, d’efforts, de coopération, de dépassement de soi, de tolérance», renchérit Julie Baron, la directrice adjointe de l’AFD au Burkina. 

«C’est un vecteur important de collectif et de lien social. C’est un cadre pour favoriser la santé et la confiance en soi. C’est dans ce cadre-là qu’on essaie de soutenir des projets sportifs, qui essaie de promouvoir le sport en tant que vecteur de développement social et économique. La Basket Africa League nous a semblé intéressante», ajoute-t-elle. 

Il est à noter que la compétition, qui s’est déroulée du 16 au 30 mai 2021, a été diffusée par CANAL+, permettant à tous les fans de la « balle au panier » de suivre les meilleurs matchs des meilleures équipes africaines.