Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Suite à un appel anonyme, la Coordination Nationale de Lutte contre la Fraude (CNLF) en collaboration avec le commissariat de Saaba  a reçu l’information sur la possible existence d’un stock de produits chimiques (CYANURES ) conditionné dans des sacs et entreposer dans un bâtiment en milieu d'habitation dans le quartier BORGHO axe Ouaga- fada. 

En présence des hommes de médias, et sous l'assistance de la Direction des préventions et des risques environnementaux, de l'appui logistique de l'entreprise NOWATA spécialisée dans le transport, le traitement et l'entreposage de produits chimiques,  Mr Songuida Valentin Marius RAYAISSE, Coordonateur National de lutte contre la fraude et ses collaborateurs, ont procédé ce matin 14/07/2021 à une présentation de produits chimiques saisis.

Selon Mr RAYAISSE, l'enlèvement des produits  va permettre de donner la quantité réelle et aussi de savoir s'il n'y à pas d'autres natures de produits chimiques. Il a par ailleurs félicité le commissariat de police de Saaba, qui a permis la découverte de ces produits qui sont très dangereux pour la santé et la sécurité des populations . Il a aussi exhorté les citoyens à plus de collaboration pour éradiquer ce fléaux.

Selon le Directeur des préventions et des risques environnementaux, la détention illégale de ce type de produits chimiques et surtout entreposer frauduleusement en milieu d'habitation est qualifiée de crime.

L'entreprise NOWATA a été sollicitée par la CNLF pour l'enlèvement et l'entreposage en lieu sûr en attendant les résultats des enquêtes en cours pour mettre la main sur le propriétaire desdits produits.

En rappel la CNLF est une structure du MINEFID chargée de la lutte contre la fraude fiscale, douanière, commerciale et environnementale.

Coordination Nationale de Lutte contre la Fraude