Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Les classes sont restées fermées dans la province du Loroum malgré la rencontre de concertation entre le personnel de l'éducation et les responsables de l'éducation et de la sécurité au Loroum. 

Lors de cette rencontre tenue le dimanche 24 octobre 2021, les directeurs provinciaux en charge de l'éducation préscolaire et primaire et de l'enseignement post-primaire et secondaire, ont invité les enseignants à lever le mot d'ordre de suspension des cours. 

A une autre rencontre entre des responsables des structure de l'éducation, les enseignants ont maintenu le mot d'ordre, jugeant que les conditions sécuritaires  n'étaient pas réunis pour une reprise. 

Ils ont dit vouloir attirer l'attention des autorités nationales sur la dégradation progressive de la situation sécuritaire dans la province avec la fermeture en cascade des écoles des circonscriptions de Ouindigui et de Titao.

En rappel, le samedi 23 octobre 2021, le personnel de l'éducation au cours d'une rencontre de concertation ont décidé de la fermeture des classes pour une semaine à compter du lundi 25 octobre 2021.

Dans une lettre en date du 25 octobre 2021, adressée au Haut Commissaire de la province du Loroum, les enseignants se donnent le droit de reconduire tacitement ce mot d'ordre si rien n'est fait pour améliorer la situation sécuritaire.

Agence d'information du Burkina