Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

©Dr

SPORT

L’attaquant vedette des Etalons du Burkina Faso, Jonathan Pitroipa a mis fin à sa carrière internationale de footballeur à travers un post sur sa page Facebook ce lundi 2 décembre. Une page de l’un des meilleurs joueurs des Etalons depuis une décennie se referme.

« Après une réflexion longuement mûrie, j'ai décidé de mettre fin à ma carrière internationale. Certes, la décision fut très difficile à prendre, mais il est temps pour moi d’écrire une autre page de ma vie. Ces treize années passées en équipe nationale ont été immenses en émotions et surtout une expérience de vie incroyable. » Tels ont été les premiers mots de l’actuel sociétaire de Paris FC, D2 française.

Né en avril 1986 (33 ans), Il a été sélectionné pour la première fois en équipe nationale le 7 octobre 2006. Durant ces 13 années passées au sein des Etalons, Jonathan Pitroipa a apporté sa pierre à la construction de l’édifice footballistique burkinabè à travers son talent, sa perspicacité, sa technique  et ses dribles même s’il est souvent critiqué pour son inconstance, son irrégularité et le manque de finition de ses actions.

En 13 ans, ce footballeur a participé à 5 Coupes d’Afrique des Nations (CAN) et a atteint la finale de la compétition avec ses coéquipiers en 2013. Match perdu (0-1) face au Nigéria. C’est à l’issue de cette édition, qu’il a été désigné meilleur joueur du tournoi, sa plus grande reconnaissance. 

« Je voudrais tout d’abord remercier mes coéquipiers, les supporters, les personnes impliquées de près ou de loin et sans oublier mes proches, ma famille qui ont rendu cette aventure aussi spéciale. Je suis fier d’avoir revêtu le prestigieux maillot des étalons et d’avoir contribué à écrire les plus belles pages de l’histoire du football burkinabè » a-t-il fait savoir dans son message.

Avec une humilité, celui qui a été formé au football au centre de formation planète champion de Ouagadougou,  espère continuer à  apporter son expérience à ses « jeunes frères talentueux, afin qu’à leur tour, ils nous fassent rêver, en hissant haut les couleurs de notre très chère nation ». Aussi il a laissé entendre qu’il sera très honoré « de continuer à contribuer en dehors des terrains, à la progression du football Burkinabè ».

En entendant de que la nation burkinabè et les acteurs du ballon rond lui rendent hommage, nous ne pouvons  que lui dire tout simplement merci ! Merci pour le rêve et pour avoir marqué son nom dans le prestigieux maillot des Étalons du Burkina Faso. 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé